Emmanuel Adebayor va lancer une école de foot au Togo

L’international togolais Sheyi Emmanuel Adebayor n’a pas abandonné son désir de voir le secteur sportif atteindre un niveau élevé, particulièrement dans le football. Celui qui doit sa réussite au ballon rond aspire à aider ses jeunes compatriotes à exceller tant au niveau national qu’international, en honneur du drapeau togolais.

Pour atteindre cet objectif, l’Ambassadeur de la Confédération Africaine de Football (CAF) envisage la construction d’un centre de formation de premier plan au profit des jeunes talents. Ce projet devant être approuvé par le gouvernement togolais.

Adebayor affirme que les ressources financières nécessaires ne font pas défaut pour réaliser cette vision. Tout dépend de l’aval du gouvernement togolais pour donner vie au projet.

« Sheyi reste Sheyi, je ne suis pas une institution. Je suis une personne comme les autres. Sheyi ne peut pas se lever du jour au lendemain pour construire quelque chose. Il faut l’accord du pays. Et comme je vous le disais, nous sommes en négociation », a déclaré l’ancien joueur du Real Madrid chez Investir au Pays.«

Emmanuel Adebayor confiant pour son école de foot

L’international togolais reste confiant pour la réussite du projet. Il compte sur sa renommée et ses relations pour concrétiser son ambition.

« Je n’ai même pas besoin de sortir un franc parce que j’ai tellement de relations avec mes anciens clubs où j’ai évolué. Ils sont prêts à fournir les financements nécessaires. Mais il faut l’accord de l’État », a-t-il précisé.

Malgré les différends occasionnels avec l’équipe nationale togolaise et certains détracteurs, l’Ambassadeur de la CAF continue de croire que c’est grâce à son pays qu’il est devenu une star du football. Il ne cesse alors d’exprimer à plusieurs reprises sa gratitude envers le Togo pour ce qu’il a fait pour lui.

Vérifier aussi

Togo Soudan du Sud

Éliminatoires Mondial 2026 : Le Togo tenu en échec par le Soudan du Sud

Les Éperviers du Togo ont été tenus en échec mercredi par le Soudan du Sud …

Votre devise