Togo : Le maire Gomado interdit la mendicité des enfants dans les rues de Bè

Dans un communiqué, le maire de Bè-Apédomé souligne qu’il lui a été donné de constater que des mineurs de nationalité togolaise et aussi étrangère, se baladent aux intersections et aux feux tricolores dans la commune du Golfe 1 pour quémander de l’argent chez les automobilistes. D’autres stimulent en prétendant offrir des services aux conducteurs.

Koamy Joseph Gomado tape du poing sur la table et énonce des mesures contre la mendicité des enfants dans les rues. Le maire de la commune du Golfe 1 vient d’annoncer des poursuites judiciaires contre quiconque sera désormais surpris en train de mendier à Bè-Apédomé. Surtout ceux qui restent aux feux tricolores et assaillent les passagers.

Cette situation de la mendicité des enfants, dit-il, porte atteinte à l’ordre public et à la tranquillité publique, de même qu’à la sécurité des usagers, causant des accidents.

« Dans le but de prévenir cet état de chose et de garantir la sécurité des usagers et automobilistes et conformément à l’article 153 de la n° 2007-011 du 13 mars 2007 relative à la décentralisation et aux libertés locales, ensemble les textes qui l’ont modifiée, il est interdit toute présence d’enfant mineur ou adulte pour mendier au niveau des feux tricolores et intersections dans la commune Golfe 1 », a décidé M. Gomado.

Il prévient que toute personne, en particulier tout enfant, surpris en se livrant à ce genre de comportement fera l’objet d’interpellation et confié aux autorités judiciaires.

La mendicité, un problème très récurrent

La mendicité des enfants est devenue le phénomène social le plus remarquable au Togo. Cependant à Lomé, il est plus remarqué dans quelques quartiers au cœur de la ville plus précisément dans les zones à forte habitation musulmane.

Mais il n’est pas sans doute un problème nouveau pour la population car, la mendicité existe depuis des décennies. Ce phénomène de mendicité surtout chez les enfants-mendiants attire l’attention de toute personne puisqu’il est devenu un problème majeur.

Il y a des années, la mendicité était assignée aux personnes handicapées et qui ne pouvaient en aucun moyen trouver de quoi se nourrir, donc ils mendient. Mais le constat fait aujourd’hui est que, dans le réseau des mendiants, il y a presque toutes les couches sociales.

Vérifier aussi

Togo Soudan du Sud

Éliminatoires Mondial 2026 : Le Togo tenu en échec par le Soudan du Sud

Les Éperviers du Togo ont été tenus en échec mercredi par le Soudan du Sud …

Votre devise