Une entreprise togolaise décroche un chantier routier de 37 milliards FCFA au Cameroun

L’entreprise togolaise Ceco s’est vu attribuer la construction de la route Ebolowa-Efoulan-Mbango (60km), estimée à 37 milliards FCFA, dans la région Sud du Cameroun.

Le contrat, conditionné par la capacité de l’entreprise togolaise à mobiliser les financements nécessaires à des « conditions acceptables » pour l’État camerounais, a été signé le 1er juillet dernier à Yaoundé avec Emmanuel Nganou Djoumessi, ministre des Travaux publics.

Les efforts pour finaliser les modalités de financement sont en cours, avec un objectif de démarrage des travaux sur le terrain fixé à un maximum de 24 mois après la signature du contrat, indique le ministère de tutelle. Constantin Amouzou, PDG de Ceco, a cependant fait observer que les travaux initiaux pourraient ne débuter que dans 33 mois, en raison des négociations en cours avec un cabinet international pour la finalisation de la mobilisation des fonds. Une offre formelle sera présentée au ministère des Finances du Cameroun dans les semaines à venir.

« Nous n’attendions que ce document. Nous travaillons avec un cabinet international de mobilisation des fonds qui a déjà entrepris les diligences nécessaires et n’attend que ce document qui matérialise notre engagement mutuel avec le gouvernement du Cameroun et d’ici à quelques semaines, tout devrait être conclu pour faire une offre au ministère des Finances qui va faire ses observations et amendements et nous pourrons passer aux prochaines étapes », a expliqué Constantin Amouzou.

La route, qui s’étendra sur une plateforme de 10 mètres de largeur avec des voies de 3,5 mètres de chaque côté et des accotements de 1,5 mètre, sera construite en matériaux gravillonnés et en béton bitumineux, et comprendra des ouvrages d’art pour assurer sa durabilité et sa sécurité.

Ce projet fait suite à un mémorandum d’entente signé en juillet 2022, et à des études d’exécution qui ont déterminé l’étendue précise des travaux nécessaires. Ces études avaient été soumises au Premier ministre en février 2023.

Vérifier aussi

universités

Classement des meilleurs universités d’Afrique en 2024 : Voici la position du Togo

Quelles sont les universités les plus populaires en Afrique ? UniRank répond à cette question …

Votre devise